299, 299, DSCN0457, DSCN0457-1.jpg, http://marie-gendron.fr/wp-content/uploads/2017/08/DSCN0457-1.jpg, , 3, , , dscn0457-2, 2017-08-16 21:52:27, 2017-08-16 21:52:27, image/jpeg, image, http://marie-gendron.fr/wp-includes/images/media/default.png, 4320, 2207, Array

6.50 Le bateau

Le Mini est dessiné par Guillaume VERDIER, l’architecte le plus reconnu à notre époque. Célèbre par les carènes gagnantes des 60 pieds tel que MACIF ou SAFRAN, les plans du mini font partis des plans actuels les plus innovants.

Le nautisme est un milieu innovant, engagé, industriel. Modèle de dynamisme, c’est une filière économique à découvrir, leader à l’international. Beaucoup de ses talents et de ses idées ont d’abord germé dans la « Classe Mini », celle des bateaux de 6m50. Ce sont de véritables laboratoires de créativité, de conception, mais également une pépinière de talents.

MINI TAILLE, MAXI POTENTIEL!

La construction du mini 6.50 a été lancée en 2012. Il a été implanté en tant que projet à l’IUT de Nantes par Marie. Les étudiants ont pu réaliser l’ensemble de la coque et des cloisons le tout fermé par le roof tout en utilisant des nouveaux procédés et des matériaux haut de gamme.

La suite de la construction est prévue dans un chantier entre les mains des pros notamment avec Etienne Bertrand, architecte et constructeur de 11 prototypes!

Cette suite inclue aussi beaucoup de nouveautés et d’engagements environnementaux tel que la conception d’une nouvelle hydrolienne mieux adaptée à ce genre de support. Mais aussi certaines pièces fabriquées en fibres de carbone recyclées par le laboratoire I2M. L’économie circulaire est une valeur clef de ce projet et grâce au laboratoire I2M à Bordeaux et aux enseignants chercheurs, le projet met l’accent sur les enjeux environnementaux que représente la construction navale et la nécessité de trouver de nouvelles solutions plus respectueuses de l’environnement.