banniere-page-de-presentation-marie-gendron
mini 6.50

Les bateaux

Le nautisme est un milieu innovant, engagé, industriel. Modèle de dynamisme, c’est une filière économique à découvrir, leader à l’international. Beaucoup de ses talents et de ses idées ont d’abord germé dans la « Classe Mini », celle des bateaux de 6m50. Ce sont de véritables laboratoires de créativité, de conception, mais également une pépinière de talents.

Les deux constructions de Marie ont chacune des objectifs bien particuliers toujours en lien avec l’esprit de la classe mini !


Martine

Thomas Deregnieaux - QAPTUR Marie Gendron3

« Martine » est dessiné par l’architecte David Raison. Très connu pour ses carènes de scow, les fameux bateaux à bout rond. Optimisés et performants, les plans de David ont déjà fait leurs preuves sur le circuit mini notamment avec sa propre victoire sur la Mini Transat en 2011 sur une première version de son dessin, le 747. Puis sur trois éditions de suite en 2017 avec Ian Limpiski, en 2019 avec François Jambou et en 2021 avec Pierre Leroy.

En une savante équation il réussit à dessiner un plan à la fois robuste et rapide tout en restant fiable. C’est la volonté de ce nouveau projet et des nouveaux objectifs de Marie. Avec notamment l’écoresponsabilité, Martine innove dans ses matériaux. C’est ce qui fait sa différence et son challenge.

La réflexion a été porté sur le choix des matériaux qui permettent de réduire l’emprunte du bateau. Il s’avère que le choix a été porté vers la fibre de lin. C’est actuellement la matière avec laquelle nous avons le plus de donnés. Le but a été de trouver le bon ratio pour que le bateau reste performant tout en réduisant son impact car la fibre de lin va être plus lourde que la fibre de carbone et le poids est une importance capitale dans la construction d’un Mini.

Notre objectif s’est fixé sur une prise de poids maximal de 5 kg sur une coque pontée qui en pèse 270 kg au globale. Rien qu’avec ce petit objectif nous avons constaté que beaucoup de pièces non structurelles peuvent être remplacées.

Martine intègre donc deux portes, un capot, deux panneaux verticaux de cockpit, une cloison de descente, trois panneaux de fermeture d’insubmersibilité en fibre de lin. Challenge relevé !

Place à la compétition !

Thomas Deregnieaux - QAPTUR _ Marie Gendron

IMG_3634

IMG_3676

IMG_3697

IMG_3698

IMG_4621

Thomas Deregnieaux - QAPTUR Marie Gendron3


Cassiopée

« Cassiopée » est dessiné par Guillaume VERDIER, l’architecte le plus reconnu à notre époque. Célèbre par les carènes gagnantes des 60 pieds tel que MACIF ou SAFRAN, les plans du mini font partis des plans actuels les plus innovants.

construction-de-cassiopee

MINI TAILLE, MAXI POTENTIEL !

La construction du mini 6.50 a été lancée en 2012. Il a été implanté en tant que projet à l’IUT de Nantes par Marie. Les étudiants ont pu réaliser l’ensemble de la coque et des cloisons le tout fermé par le roof tout en utilisant des nouveaux procédés et des matériaux haut de gamme.

La suite de la construction est prévue dans un chantier entre les mains des pros notamment avec Étienne Bertrand, architecte et constructeur de 11 prototypes!

Cette suite inclue aussi beaucoup de nouveautés et d’engagements environnementaux tel que la conception d’une nouvelle hydrolienne mieux adaptée à ce genre de support. Mais aussi certaines pièces fabriquées en fibres de carbone recyclées par le laboratoire I2M. L’économie circulaire est une valeur clef de ce projet et grâce au laboratoire I2M à Bordeaux et aux enseignants-chercheurs, le projet met l’accent sur les enjeux environnementaux que représentent la construction navale et la nécessité de trouver de nouvelles solutions plus respectueuses de l’environnement.

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

En renseignant votre mail vous acceptez la politique de confidentialité du site