banniere-page-de-presentation-marie-gendron
La navigatrice

Marie Gendron

Dès l’âge de 9 ans, Marie s’est prise de passion pour la voile lors de navigations en famille. Son parcours naissant en compétition fait apparaître des réussites et stimule ses ambitions.

Outre les compétitions en Hobie cat 16 et J80, elle réalise aussi de nombreuses navigations sur le proche Atlantique, traversée de la manche et plusieurs navigations hauturières en habitable aux Caraïbes et dans l’océan Indien.

Il suffit que Marie croise un Mini pour que ses yeux pétillent. Elle rêve de naviguer sur ces géants technologiques. Tous les étés, elle rangeait ses cahiers d’étudiante et enfilait son équipement de monitrice de voile à Pornic. Pédagogue, elle aime faire apprendre et partager sa passion.

marie-gendron-auto-entrepreneuse

En un an j’ai grandis de trois ans. A 19 ans je ne savais probablement pas dans quoi je m’embarquais mais j’étais prise d’une énergie et d’un engouement poussée par la passion. J’ai toujours voulu faire les choses bien. Même si j‘avais beaucoup à apprendre j’ai toujours cherché à trouver les meilleurs solutions et aller jusqu’au bout. Ce projet m’a rendu totalement auto entrepreneur et je pense que l’entreprenariat c’est ça, il faut rester convaincu de ses choix, persévérer face à la difficulté et beaucoup travailler.

Marie Gendron devant son bateau en construction
Marie Gendron présente les plans de Cassiopée
Marie Gendron sur la construction du bateau

Chapitre 1

Un rêve d’enfance

chapitre-1-marie-gendron

1999 – 2004

C’est lors de croisières sur le voilier familial, l’âge de 9 ans, que Marie se passionne pour la voile.

2010

Adolescente, elle passe ses étés sur l’eau apprendre et partager sa passion en tant que monitrice de voile Pornic.

2011

En 2011, elle se lance dans des compétitions en voile légère et obtient de très bons résultats. Son parcours naissant en compétition fait apparaître des réussites et stimule ses ambitions.

2012

C’est ainsi qu’un an plus tard à l’âge de 19 ans, Marie décide de faire de son rêve une réalité et se lance dans la construction du Mini dans le cadre de ses études avec l’aide d’étudiants.

separation-vaguelettes

Chapitre 2

La génèse et la naissance de Cassiopée

construction-de-cassiopee

2012 – 2013

Lors de son IUT à l’université de Nantes, Marie se lance dans la construction de son Mini 930. En seulement 2 semaines elle réunit un groupe d’étudiants pour l’accompagner, se procure des plans, un moule et trouve un financement. C’est d’ailleurs Guillaume VERDIER, un grand architecte naval, qui l’aide pour les plans de son futur voilier, séduit par son projet. En charge de 18 étudiants, elle mène à bien le chantier jusqu’à la finition de la coque et des cloisons.

2014-2015

Marie se concentre sur ses études et son Master aéronautique, en parallèle elle participe à plusieurs longs covoyages : Mini 650, Multi 50, Figaro… Se pose alors la question de comment continuer le bateau sans argent et sans moyen technique…

2016

Marie obtient des financements grâce à des partenaires pour continuer la construction de son bateau. Vient le moment de laisser les parties du bateau les plus techniques aux pros. Elle bénéficie également du savoir-faire d’Etienne BERTRAND, connu pour ses prototypes fiables et performants. C’est à cette période que SNCF devient partenaire officiel.

30 septembre 2017

Après 6 ans de construction, Cassiopée est mis à l’eau pour la première fois.

11 octobre 2017

Afin de remercier ses partenaires, une journée d’inauguration est organisée. Une belle occasion pour Marie de montrer Cassiopée, ce bateau dont elle parle si souvent et sur lequel elle passe chaque minute de son temps libre.

separation-vaguelettes

Chapitre 3

La concrétisation

Saison 2018

5e au championnat de France

Première sortie en solo

300 miles – Pornichet
Pornichet Sélect
Terminée 4e

500 milles – La Trinité
Mini en Mai
Terminée 7e

1000 milles
Qualification hors course
L’art de jouer du sextant

2400 milles – Les Sables d’Olonne
Les Sables – Les Açores – Les Sables

Faire de la voile à une main
Terminée 7e à la première étape
Terminée 11e à la deuxième étape

Saison 2019

Être au départ de la Mini Transat

300 miles – Pornichet
Pornichet Sélect
Terminée 4e

500 milles – La Trinité
Mini en Mai
Terminée 5e

600 milles – Douardenez
Fastnet

Système de relevage de safrans non fiable : impossible de

600 milles – Les Sables d’Olonne
Transgascogne
Terminée 4e

4500 milles – La Rochelle
La Transatlantique

Terminée 4e première étape, 10e au général à l’arrivée en Martinique suite à la casse de la quille.

Saison 2020

Performance et partage

500 milles – La trinité
Mini en Mai
Terminée 2e

300 milles – Concarneau
Duo Concarneau avec François Jambou
Terminée 3e

Saison 2021

La vie en double

150 milles – Lorient
Plastimo Mini avec Geoffrey Morel
Terminée 4e

600 milles – Douarnenez
Mini Fastnet avec Geoffrey Morel
Terminée 6e

600 milles – Les Sables d’Olonne
Transgscogne avec Geoffrey Morel
1er proto double

separation-vaguelettes

Chapitre 4

L’histoire continue…

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

En renseignant votre mail vous acceptez la politique de confidentialité du site